Chère lectrice, cher lecteur,

 

La pétition lancée par le Pr Henri Joyeux pour le retour du vaccin DT-Polio sans aluminium circule à toute allure. Elle arrive en toute en beauté à la barre des 500 000 signataires.

 

Un demi-million de personnes en une semaine !

 

Mais maintenant, imaginez que les signataires prennent conscience de leur force et de leur nombre.

 

Imaginez que chacun d'eux décide de convaincre ne serait-ce qu'une personne de son entourage de signer elle aussi. La barre du million serait franchie !!!

 

Si vous ne l'avez pas encore fait, envoyez tout de suite le lien vers la pétition à tout votre entourage. Le voici encore : vous pouvez visionner la pétition en cliquant ici.

 

Il y a là un vrai scandale d'Etat.

 

Depuis des années maintenant, les laboratoires se remplissent les poches en vendant des « super-vaccins » qui coûtent jusqu'à 7 fois plus cher que le traditionnel vaccin DT-Polio.

 

Mais comme celui ci n'est, par « miracle », plus disponible en pharmacie, les parents sont obligés d'acheter des super-vaccins qui contiennent, en plus du DT-Polio, d'autres vaccins non obligatoires et des adjuvants contreversés. Dans les faits vous n'avez d'autre choix, si vous voulez vacciner votre enfant (et de vous conformer aux exigences de la loi) de lui injecter le DTP ...plus l'hépatite B, Haemophilus influenzae type b et la coqueluche.

 

Vous n'en n'êtes pas sûrs ? N'hésitez pas à aller demander à votre médecin : « Docteur mon enfant a t'il été vacciné contre l'hépatite B avec le DTP ? »

 

Il y aura peut être une gêne. Mais il ne pourra vous dire le contraire.

 

Il était temps que les citoyens réagissent. Et maintenant qu'il est parti, plus rien ne pourra arrêter le mouvement.

 

Continuez s'il vous plait à faire circuler la pétition. Il n'y a que les citoyens indépendants, libres et courageux comme vous qui peuvent la faire connaître aux autres.

 

Car les grands médias de leur côté ont sorti l'artillerie lourde pour casser le mouvement, allant jusqu'à utiliser le mensonge et la diffamation pour parvenir à leurs fins.

 

Mensonges et diffamation dans les médias

La presse aux ordres, qui s'était illustrée par son silence sur cette mobilisation, s'est en effet découverte une soudaine passion pour le sujet.

 

Ce changement de tactique s'est produit au moment précis où la mobilisation prenait de l'ampleur et où il devenait évident qu'il fallait d'urgence défendre les politiques publiques et les intérêts industriels.

 

Belle coïncidence, n'est-ce pas ?

 

Pêle-mêle, ils accusent les pétitionnaires d'être incompétents, menteurs, irresponsables, manipulateurs, profiteurs. C'est à peine si on ne les accuse pas d'être homosexuels et communistes.

 

Pire, ils vont jusqu'à insinuer que cette affaire est montée de toute pièce, qu'il est faux que les parents soient obligés actuellement de faire vacciner les nourrissons avec le vaccin hexavalent, et prétendent même qu'un vaccin DT-Polio gratuit serait mis à disposition des parents qui le souhaitent par les laboratoires !!!

 

Quelle imagination.

 

Oui, je sais, c'est difficile à croire que des journalistes professionnels, théoriquement soumis à un minimum de déontologie, puissent sortir de telles énormités. Et pourtant c'est vrai ! Cette affirmation absurde, qui avait simplement été écrite par des bloggeuses sympathiques mais incompétentes et sans doute trop pressées, a été reprise telle quelle par de nombreux sites officiels de grands médias, qui n'ont pas fait le moindre travail de vérification.

 

Est-ce juste un manque absolu de professionnalisme ou une volonté délibérée de désinformer la population ? Je vous laisse choisir l'explication que vous préférez.

 

Toujours est-il que voici la vérité sur cette affaire :

 

Les dessous de l'affaire du vaccin DT-Polio gratuit

Il existe en effet un kit de deux vaccins, l'un contre la diphtérie et le tétanos (DT-Vax), l'autre contre la polio (Imovax Polio). Ce kit permet théoriquement aux parents qui le souhaitent d'échapper au vaccin hexavalent.

 

Mais voici les dessous de l'affaire.

 

Dans les « super-vaccins » comme l'Infanrix Hexa se trouve un vaccin contre la coqueluche.

 

Ce vaccin n'est absolument pas obligatoire. Surtout, il est totalement contre-indiqué en cas d'antécédents d'allergie, de réactions intenses à d'autres vaccins, d'encéphalopathie évolutive, de fièvre (égale ou supérieur à 40 °C), d'affection chronique et d'affections graves de l'appareil pulmonaire.

 

Le nourrisson qui serait alors vacciné malgré tout serait exposé à des dangers de mort.

 

Les labos le savent et, pour éviter les ennuis, ils mettent à disposition un kit combiné DT-Vax + Imovax Polio gratuit pour les nourrissons présentant une contre-indication au vaccin contre la coqueluche.

 

Gratuit car, évidemment, cette contre-indication, et donc l'accès au kit, ne concerne qu'un nombre très réduit de nourrissons.

 

Contrairement à ce qui a été raconté un peut partout, ce kit n'est nullement mis à la disposition des parents qui

"ne souhaitent pas vacciner avec des valences non obligatoires pour des raisons de convenance personnelle", ainsi qu'il a été faussement rapporté. Vous pouvez consulter ici le document publié à ce sujet par Sanofi-Pasteur MSD, qui précise bien qu'il ne s'agit que des enfants présentant une contre-indication au vaccin anti-coquelucheux.[1]

 

En outre, la première partie du kit (le DT-Vax) était de toutes façons en rupture de stock depuis janvier 2015.[2] Un vaccin de remplacement a été mis sur le marché depuis le mois de mai 2015, très tardivement.

 

Enfin, quoi qu'il en soit, l'existence même de ce vaccin de substitution est évidemment ignorée par 99,99 % des parents. Si vous avez eu vous-même un bébé récemment, vous savez comment l'Infanrix Hexa est présenté comme la seule possibilité par le système médical. Et pour l'obtenir, un très lourd dossier doit être rempli, ce que la plupart des médecins, même avec la meilleure volonté du monde, ne peuvent tout simplement pas faire.

 

Toutefois, cette campagne de dénigrement est évidemment un bon signe. Elle indique que le pouvoir tremble devant cette mobilisation.

 

« D'abord ils vous ignorent, ensuite ils vous raillent, ensuite ils vous combattent et enfin, vous gagnez », disait Gandhi.

 

Mais encore faut-il ne pas abandonner le combat en chemin.

 

Ne laissez pas mourir l'espoir.

 

Continuez à vous mobiliser.

 

Pour le retour au plus vite du vaccin DT-Polio sans aluminium, signez et faites circuler la pétition.

 

 

 

 

Un grand merci.